Sa vie

(Pour plus de détails sur la vie de Joseph Smith, voir la chronologie de sa vie)

Joseph Smith fut depuis 1830 un homme dont le nom seul est connu « en bien et en mal parmi toutes les nations, tribus et langues » (voir Joseph Smith – Histoire 1:33). Né en 1803 dans la ville de Sharon dans le Vermont, Joseph, le prophète, voyant et révélateur du Seigneur Jésus Christ « a fait plus avec l’exception unique de Jésus, pour le salut des hommes dans ce monde, que n’importe quel homme qui y ait jamais vécu »(voir Doctrine et Alliances 135:3).

Joseph Smith Read Bible MormonEn une courte durée – une vingtaine d’années – il publia le Livre de Mormon qu’il traduisit grâce au don et au pouvoir de Dieu. Il rassembla plusieurs milliers de Saints des Derniers Jours, fonda une grande ville et laissa une renommée qui ne sera jamais effacée. Il fut grand dans sa vie et dans sa mort aux yeux de Dieu et de son people (voir D&A 135:3).

Ses parents, Joseph, père et Lucy Mack Smith lui enseignèrent à prier, à lire la Bible, à avoir la foi et à être humble. Alors âgé de quatorze ans Joseph Smith reconnut une grande ferveur qui prêtait à confusion toute personne cherchant une véritable doctrine, dans la ville où il habitait – la ville de Manchester, dans l’État de New York. Le jeune Joseph se résolu à trouver la vraie Église.

À cause de son manque de compréhension, Joseph voulait souvent comprendre : « lequel de tous ces parties a raison, ont-il tous tort? Si l’un d’entre eux a raison, lequel et comment saurai-je » (voir JS-H 1:10). Tandis qu’il cherchait des réponses, il ouvrit sa Bible à l’épître de Jacques 1:5 : « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse qu’il la demande à Dieu qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée ».

Toujours confus, mais rempli d’un grand désir de savoir à quelle Église se joindre, Joseph Smith alla dans les bois près de chez lui et se mit à genoux pour prier. Joseph Smith raconta son expérience dans JS-H 1:17 :

« Je vis deux Personnages dont l’éclat et la gloire défient toute description, et qui se tenaient au-dessus de moi dans les airs. L’un d’eux me parla, m’appelant par mon nom, et dit, en me montrant l’autre: Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Écoute-le ».

Grâce à la visite de ces deux personnages, Joseph Smith reçu la réponse à sa question: A quelle église se joindre? Car Jésus Christ lui dit de ne se joindre à aucune des églises de son époque, car elles étaient toutes dans l’erreur (JS-H 1:19).

La persécution, la discrimination et l’opposition envers Joseph grandirent rapidement et on traita son récit « avec mépris disant que tout cela était du diable, que les visions ou les révélations n’existaient plus de nos jours » (JS-H 1:21).

Mais Joseph soutint avec une conviction ferme:

« J’ai réellement eu une vision, et qui suis-je pour résister à Dieu? Et pourquoi le monde pense-t-il me faire renier ce que j’ai vraiment vu? Car j’avais eu une vision , je le savais, et je savais que Dieu le savait et je ne pouvais le nier ni ne l’osais; du moins je savais qu’en le faisant j’offenserais Dieu et tomberais sous la condamnation » (JS-H 1:25).

Moroni Visit Joseph Smith MormonLe 21 septembre 1823, Joseph Smith s’agenouilla pour prier dans sa chambre. Il voulait savoir ce que Dieu voulait de lui. Soudain un ange lui apparut:

« Il m’appela par mon nom et me dit qu’il était un messager envoyé de la présence de Dieu vers moi et que son nom était Moroni; que Dieu avait une oeuvre à me faire accomplir. L’ange révéla également qu’un livre contenant la plenitude de l’Évangile, était écrit sur des plaques d’or par les anciens habitants du continent américain. Il dit également que ce livre contenait l’Évangile dans sa plénitude donnée par le Seigneur aux habitants d’autrefois »(JS-H 1:33).

L’ange Moroni informa le jeune Joseph que lorsqu’il aurait reçu les plaques il ne devrait les montrer à personne sinon il serait détruit. L’ ange lui montra la colline de Cumorah où se trouvaient les plaques. Durant les quatre années qui suivirent,  Moroni enseigna Joseph Smith. Aussi, pendant cette période, Joseph Smith rencontra et épousa Emma Hale.

Le 22 septembre 1827, Joseph alla à l’endroit indiqué sur la colline de Cumorah où les plaques d’or étaient cachées et, suivant les consignes de Moroni, il les déterra. Plus tard en 1829, un converti du nom d’Oliver Cowdery arriva. Ensemble, ils commencèrent la traduction des plaques d’or qui ne pouvait se faire que pas la le don et le pouvoir de Dieu.

Peu de temps après qu’ils eurent commencé l’oeuvre de traduction du Livre de Mormon, Joseph Smith et Olivier Cowdery se posèrent des questions sur le baptême. Ils décidèrent de se retirer dans les bois pour prier afin d’avoir une réponse. Jean-Baptiste (le cousin de Jésus-Christ) leur apparut. Il posa les mains sur la têtes de Joseph Smith et d’Olivier Cowdery et leur conféra la Prêtrise d’Aaron « qui détient les clés du ministère d’anges et de l’évangile du repentir, du baptême par immersion pour la rémission des péchés » (JS-H 1:69). Après leur ordination, Jean-Baptiste commanda à Joseph Smith et Olivier Cowdery de se baptiser l’un l’autre.

Quelques semaines plus tard, Pierre, Jacques et Jean leur conférèrent la Prêtrise de Melchisédek et les ordonnèrent apôtres, rétablissant ainsi la plénitude de l’Évangile. Ainsi l’Église de Jésus-Christ pouvait alors être organisée pour accomplir toutes les ordonnances nécessaires telles que le don d’accorder le Saint-Esprit pour le salut des enfants de Dieu.

La traduction des plaques s’appelle Le Livre de Mormon. Quelques personnes privilégiées eurent l’occasion de voir les plaques d’or et d’en témoigner. Les témoignages des trois et des huit témoins se trouvent au début du Livre de Mormon. L’impression du livre eut lieu le 6 avril 1830. Ce même jour, l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours fut organisée sous la direction de Jésus-Christ. Joseph Smith fut soutenu comme Prophète, voyant et Président de l’Église, appelée l’Église Mormone.

Pendant les quatorze années suivantes, les membres de l’Église Mormone propagèrent le message de l’Évangile rétabli de Jésus-Christ. Cependant les membres de cette église subirent de graves persécutions à cause de ce message – ils furent chassés de New York, d’Ohio et du Missouri, jusqu’en Illinois.

En Illinois, la ville de Nauvoo fut établie par le Prophète Joseph Smith. Cette ville grandit énormément, en quelques années à peine. Des milliers de Mormons d’Europe et des États-Unis voyagèrent pour se joindre aux Saints.

Le mauvais traitement et la discrimination des Mormons augmentèrent sans cesse et Joseph Smith ainsi que son frère Hyrum et d’autres membres furent incarcérés dans la prison de Carthage. « En quittant Nauvoo pour Carthage », Joseph Smith a dit : « J’ai la conscience libre de toute offense envers Dieu et envers tous les hommes ». Avec humilité, Joseph Smith affirma: « J’aime la cause du Christ » (voir Essentials in Church History, p. 376).

Par la suite, le 27 juin 1844, Joseph Smith et son frère furent assassinés par une foule en colère. Les émeutiers cherchèrent sans cesse à détruire l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. John Taylor, grièvement blessé au moment des faits, appela les frères Smith « les martys de la religion » et déclara que le rétablissement de l’Évangile avait coûté le meilleur sang du dix-neuvième siècle (D&A 135:6).

Joseph Smith vécut pour le Christ et donna sa vie pour le Christ, c’est ce que l’on peut constater dans sa déclaration:

« Après les nombreux témoignages qui ont été rendus de lui, voici le témoignage, le dernier de tous, que nous rendons de lui: qu’il vit! ». (D&A 76:22).

Autres liens : 

En savoir plus sur Joseph Smith

Un dirigeant fidèle

Joseph Smith dans l’Église d’aujourd’hui

(Visited 176 times, 1 visits today)

Leave a Reply