La Famille de Joseph Smith

Joseph Smith Mormon

La famille de Joseph Smith était profondément chrétienne et patriotique. C’est la raison la plus probable pour expliquer le grand désir de Joseph Smith de comprendre la religion malgré son jeune âge.

Robert Smith fut en 1638 le premier, du côté paternel de Joseph Smith, à venir en Amérique. Le troisième fils de Robert Smith s’appelait Samuel, né en 1666. Le premier fils de Samuel, qu’on appelait Samuel II, naquit en 1714. Samuel s’occupait des affaires publiques et il se consacra à plus de vingt postes dans la fonction publique durant toute sa vie. Il combattit aussi aux côtés des Américains pendant la Guerre d’Indépendance et on l’appelait le Capitaine Samuel Smith. Asael  Smith fut le deuxième fils de Samuel II et le grand-père de Joseph Smith Fils. Asael travailla dur pour apprendre à ses enfants la vertu et la piété. Dans une lettre écrite à ses enfants il donne le conseil suivant : « Et quant à la religion, je ne voudrais pas vous en indiquer une en particulier, mais d’abord je voudrais que vous recherchiez dans les saintes Écritures, que vous fassiez appel au bon sens et que vous voyiez si les informations disponibles ne sont pas suffisantes pour vous montrer que la religion est un sujet nécessaire » 1.

Du côté maternel de Joseph Smith, John Mack fut le premier à venir en Amérique. Il vint d’Ecosse en 1680. Son fils, appelé Ebenezer, naquit en 1697. Ebenezer fut un ecclésiastique respecté. Son fils s’appelait Solomon Mack et il était le père de Lucie Mack. Solomon naquit en 1732 et se maria à Lydia Gates en 1759. Solomon et Lydia s’occupèrent tous les deux de l’éducation de leurs enfants : ils voulaient qu’ils aient une bonne éducation sur des sujets laïcs aussi bien que sur des questions religieuses. Lydia avait « l’habitude  de rassembler la famille le matin et le soir pour leur enseigner comment prier » 2.  Cette tradition de réunir la famille fut quelque chose que Lucy continua dans son propre foyer avec ses enfants. En 1893, vers la fin de sa vie, on posa cette question à William Smith: « Votre famille était-elle encline à la religion avant que Joseph n’ait vu l’ange ? ». « Oui », répondit William, « et nous priions toujours en famille d’aussi loin que je puisse m’en souvenir » 3. Joseph Smith père et Lucy, sa femme, voulaient que leurs enfants soient des citoyens justes, religieux et travailleurs.

Joseph Smith père naquit en 1771. Il se maria à Lucy Mack le 24 janvier 1796. Joseph Smith père et Lucy Mack eurent onze enfants. Leur premier fils naquit en 1797 et mourut juste après sa naissance.

Alvin Smith naquit le 11 février 1798. La mort d’Alvin Smith en 1823, alors qu’il n’avait que 25 ans, fut une véritable épreuve pour la famille. Alvin était un frère bien aimé et travaillait dur pour subvenir aux besoins de la famille. En été 1821, la famille travaillait sans relâche pour construire une maison plus grande sur leur propriété. Lucy Mack mentionna qu’Alvin disait : « je vais construire une chambre confortable pour mon père et ma mère, et tout sera mis en place pour leur confort et pour qu’ils ne travaillent plus comme avant ». Alvin croyait profondément en la véracité de la vision de son frère cadet et juste avant sa mort il dit à Joseph : « soit un bon garçon, et fais tout ce qui est en ton pouvoir pour obtenir les annales du Livre de Mormon. Sois fidèle en recevant les consignes et en respectant chaque commandement qu’on te donne. » 4

Hyrum naquit le 9 février 1800. Hyrum, comme Alvin, soutint Joseph et croyait entièrement aux visions de Joseph et au rétablissement de l’Église. Il était le compagnon et le conseilleur fidèle de Joseph Smith. Il était loyal et ferme dans ses croyances. Hyrum servit dans plusieurs appels durant les premiers jours de l’Église – comme missionnaire, patriarche et membre fidèle. Il était avec Joseph Smith durant toutes ses persécutions et fut tué en même temps que lui.

Sophronia, la sœur la plus âgée de Joseph Smith, naquit le 17 mai 1803. Joseph Smith naquit le 23 décembre 1805 et Samuel naquit le 13 mars 1808. Samuel aussi soutint fermement son frère Joseph. Il fut le premier missionnaire de l’Église. Son œuvre missionnaire mena à la conversion de Brigham Young qui plus tard devint le deuxième prophète de l’Église mormone. On appelle souvent Samuel, le troisième martyre, car lui aussi mourut des suites de blessures reçues quand il apprit le danger dans lequel Joseph et Hyrum se trouvaient il alla à Nauvoo tout en étant poursuivi par des émeutiers.  Il mourut environ un mois plus tard.

Ephraïm naquit le 31 mars 1810 et ne vécut que pendant quelques heures. William naquit le 13 mars 1811. William lui aussi croyait pleinement en la véracité de la mission de Joseph. Lors d’un entretien il répondit à cette question : « N’avez-vous pas douté quelques fois du témoignage de Joseph Smith sur le Livre de Mormon ? ». William répondit : « Non ; nous avions la confiance la plus inexprimable en tout ce qu’il disait. C’était un garçon vrai. Mon père et ma mère croyaient en lui, et pourquoi leurs enfants ne devraient pas croire en lui. Je suppose que s’il avait raconté des bêtises au sujet d’autres choses nous pourrions douter de sa parole à propos des plaques, mais Joseph était un garçon qui n’a jamais menti. Le fait que mon père et ma mère croyaient en son histoire et ont subi des persécutions à cause de cette croyance démontre que Joseph disait vrai. Monsieur, nous n’avons jamais douté un seul instant de sa parole ». Katherine naquit le 25 juillet 1813, puis Don Carlos le 25 mars 1816 et finalement Lucy le 18 juillet 1821.

Voir aussi « La famille du Prophète Joseph Smith » par  Frère Ballard

1 Roberts, B.H. 1965. Une Histoire Compréhensive de l’Église de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours. Utah : Imprimerie de l’Université Brigham Young. p.9

2 Roberts, B.H. 1965. Une Histoire Compréhensive de l’Église de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours. Utah : Imprimerie de l’Université Brigham Young. p.19

3 Roberts, B.H. 1965. Une Histoire Compréhensive de l’Église de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours. Utah : Imprimerie de l’Université Brigham Young. p.40

4 Porter, Larry C. « Alvin Smith, Un rappel de la Justesse de Dieu », Ensign, sept. 1978, p.65

 

Autres liens :

Joseph Smith – Accueil

Joseph Smith – Prophète de Dieu

3 Responses to “La Famille de Joseph Smith”

  1. […] lorsque les missionnaires m’ont montré le petit film de la Première Vision du Prophète Joseph Smith, il était difficile pour moi de contenir mes larmes. Je me retrouvais dans son histoire, dans sa […]

  2. kisa-heritier dit :

    j’ai besoi de toutes les photo des prophete d eglise de jesus christ des saint des derniere jours
    merci

  3. kisa heritier dit :

    jesuis mebre des l’eglise j’ai besoi des photo des tout les prophete

Leave a Reply